Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La lutte sénégalaise n’est pas un produit exportable ? (Partie 1)

Posté par: Chado Regards De Jeunes| Mercredi 12 décembre, 2012 13:21  | Consulté 2551 fois  |  5 Réactions  |   
La lutte comme on le sait, est présente dans presque tous les pays du monde. Elle est même une discipline olympique et depuis la Grèce antique, elle est un sport de contact qui draine des foules. La spécificité de la  lutte sénégalaise est qu’elle est une lutte avec frappe, une jonction entre la boxe et la lutte. Mais, cela n’est pas la seule identité de cette activité qui est devenue le sport favori des sénégalais. Elle est d’abord une affaire de traditions, de cultures, de croyances, d’art… Dépossédée de tout cela, cette lutte devient fade parce que ces  attirails font sa beauté et son essence. Il existe cependant, une lutte sans frappe appelée lutte traditionnelle ou « Mbapat » dans la langue locale. Cette forme de lutte qui est sans conteste l’apanage des lutteurs de l’ethnie « Sérère »  privilégie la technique. Sont pratiquées au Sénégal, différentes formes de lutte : lutte gréco-romaine, lutte africaine. Par ailleurs, l’équipe nationale du Sénégal reste indiscutablement l’un des leaders aux différents championnats continentaux de lutte. Dans ces compétitions africaines, notre équipe nationale a fait ses preuves en individuel et en équipe en remportant au fil des années beaucoup de médailles et de distinctions. Cette constance lui a valu une réputation « d’équipe dangereuse ». Autant dire que le Sénégal est un pays de lutte. Mais, celle qui draine le plus de monde est sans nul doute la lutte avec frappe qui est devenue par la force des choses une vraie nébuleuse de médias, de montages financiers, de contrats, de pub etc. Grâce à ce sport, de nouvelles entreprises sont nées et se sont positionnées. D’autres ont eu une forte ascendance. Autour de cette lutte, une fourmilière de personnes travaille et gagne leur vie. Dès lors, apparaissent de nouveaux métiers et la créativité est à son paroxysme. Dans le même registre, elle a participé, à un moment donné,  à la sécurité dans certaines zones de la capitale ou du pays en transformant des bandits connus des services de police en lutteurs aguerris qui gagnent maintenant des millions. Épatant ! A suivre ...  D'autres articles sur http://regardsdejeunes.blogspot.com
 L'auteur  regardsdejeunes.com Regards de Jeunes
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (5)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Kd on December 12, 2012 (21:32 PM) 0 FansN°:1
pourquoi tu veux l exporter,pourquoi tu veux que ca plait aux autres,pourquoi l africain pense toujours a plaire au babtou.
defal lou doye sa bopp,ce que les autres pensent,tu t en fous.ca c est la premiere liberte interne.wassalam
Chado on December 12, 2012 (23:04 PM)0 FansN°: 521955
Enracinement et puis ouverture. Au rendez-vous du donner et du recevoir, nous devons apporter quelques choses qui nous appartient et qui reste original. C'est parce que les occidentaux exportent tout ce qu'ils ont, c'est pourquoi nous sommes envahit de tous bords par toute sorte d'infos. C'est pourquoi, nous adoptons leur culture, leur manière de voir, de se comporter, leurs habitudes culinaires, vestimentaires. Il faut qu'on exporte parce que nous avons des choses à exporter et qui peuvent donner une autre vison de comment les occidentaux nous voit. La lutte est culturelle et dans cet article, il n'est pas question de plaire ou non aux autres. Ils question de partager avec les autres et de pousser les autres à te suivre. Si on arrive à faire pratiquer la lutte sénégalaise partout dans le monde, ça serait une fierté pour le Sénégal et l'Afrique qu'une discipline africaine puisse être reconnue et pratiquée partout dans le monde si on sait que dans ce domaine les occidentaux ne sont peut-être pas prêts.
Constat d'un Sénégalais on December 13, 2012 (02:54 AM) 0 FansN°:2
J'aimerai bien savoir comment tu vas exporter les tchumikay et les kharkha foufah
Anonyme on December 13, 2012 (03:36 AM) 0 FansN°:3
Courage, Chado, j'attend tes futurs post sur le sujet
Anonyme on December 13, 2012 (03:38 AM) 0 FansN°:4
C'est mieux d'analyser ce sport dans le but de l'ameliorer au lieu d'essayer de conetenir la mer avec ses bras

Ajouter un commentaire

 
 
regardsdejeunes.com Regards de Jeunes
Blog crée le 30/11/2012 Visité 391334 fois 64 Articles 417 Commentaires 16 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires
Le sexe, on en parle pas beaucoup, mais on en fait assez pour ne pas en parler.
Le Dougie, ça me dit rien mais Michelle Obama aime ça
LOVE : comment reconnaitre que votre partenaire vous trompe
VIDEO BUZZ : La Virginité, old fashion (dépassée)??? Regardez!!!
LOVE : Ce qu’il faut éviter quand on veut séduire